Tél : 06 20 71 56 73

Category: Premières lectures

Autobiographie d’une courgette de Gilles Paris

autogiographie_courgette_paris_gillesUn petit bijou !
Courgette (de son vrai nom Icare), petit garçon de 9 ans, de père inconnu et aujourd’hui sans mère non plus, se retrouve du jour au lendemain aux « Fontaines », un foyer d’accueils pour enfants. Mais heureusement il y a Raymond qui vient lui rendre visite, Rosy l’éducatrice qui joue un peu leur maman à tous et surtout il y a Alice. Chaque enfant a son histoire, son parcours, aucun n’a été épargné par la vie, chacun l’affronte à sa façon mais une chose est sûre, ensemble quelque chose va naître. On pleure, on rit, on suit les aventures de Courgette et sa bande en passant par toutes les émotions. Gilles Paris manie à merveille les jeux de mots et interprétations naïves, poétiques ou brutes des enfants. Et tous les personnages sont formidables, des enfants aux adultes.
Superbement tendre, touchant, vrai et inoubliable. Et optimiste.
Son adaptation en film d’animation vient de sortir en DVD sous le titre « Ma vie de courgette », elle est très réussie, je regrette juste quelques libertés prises avec le récit d’origine.

Autobiographie d’une courgette
de Gilles Paris
éditions Plon et en poche chez J’ai lu

L’ogre à poils de Marion Brunet

couv-ogre-a-poils-620x929 Hilarante et incontournable série de l’Ogre avec ou sans pull de Marion Brunet !
Avec en plus, plein de belles idées derrière comme on aime et qui font réfléchir et des illustrations géniales !
On adore et on en redemande !

L’ogre au pull à poils
de Marion Brunet
illustré par Joëlle Dreidemy
Dès 8 ans
éditions Sarbacane, collection Pépix

Et (re)découvrez les deux premiers épisodes :

L’ogre au pull vert moutarde
illustré par Till Charlier

L’ogre au pull rose griotte
illustré par Till Charlier

 

 

logre-au-pull-p62-63ogre-rose-p64-65 logre-a-poils-p56-57-1024x767ogre-au-pull-couv-620x930couv-ogre-rose-620x929

Dix minutes à perdre de Jean-Christophe Tixier

Jean-Christophe Tixier

Jean-Christophe Tixier

Prix jeunesse à Quai de Polar pour Jean-Christophe Tixier et son roman  « Dix minutes à perdre » (paru chez Syros le mois dernier) ! Dans ce polar pour les juniors, il nous entraîne cette fois-ci au cœur d’une chasse au trésor en huis clos dont les indices sont dissimulés sous le papier peint de la nouvelle chambre de Tim. Celui-ci vient d’emménager à contre-cœur dans une nouvelle ville, une nouvelle maison, bien loin de ses copains. Ses parents sont absents et il a bien dix minutes à perdre, voire plus. Il entreprend donc de décoller le papier peint de sa chambre. Il découvre alors cette première inscription « Ceci est mon histoire… ». Qui n’a pas un jour, enfant, adolescent ou même adulte, rêvé de découvrir un message secret énigmatique, promesse peut-être d’un trésor mystérieux, endormi depuis des années ? Pour Tim, bientôt rejoint dans cette quête par Léa, sa nouvelle voisine au caractère bien trempé, le rêve pourrait devenir réalité. L’enquête commence. En effeuillant progressivement sa tapisserie, par petits lambeaux interminables, l’auteur nous offre un habile suspense. Le lecteur sent monter une pression grandissante. Mais les embûches sont nombreuses pour nos jeunes héros et les concurrents dans la course peut-être plus proches qu’ils ne le pensent.  Les inscriptions sur le mur révèleront-elles le fin mot de l’intrigue ? Arriveront-ils enfin à dénicher le trésor tant espéré ?

Le paradis d’en bas – Audren

paradis_audrenLa mère de Tim faisait partie des méprisenfants. C’était le nom que j’avais donné aux adultes qui me prenaient pour une demi-portion, un quart de cerveau, un huitième d’émotion et de sentiments. Ces méprisenfants-là n’accordaient aucune valeur à ce qu’exprimaient les plus jeunes. Même la vérité, celle qui, d’après le proverbe, sort de la bouche des enfants, même cette vérité-là, était une réalité en toc qui les faisait à peine sourire en s’exclamant, l’air hypocrite : « Qu’il est mignon ! »

Extrait de « Le paradis d’en bas » d’Audren

Les improbables aventures de Mabel Jones – Will Mabbitt et Ross Collins

Mabel_Jones_MabbittComment ça les petites filles ne mangent pas leurs crottes de nez ? Eh bien figurez-vous que si ! Et c’est ce qui va valoir à la jeune Mabel Jones de se faire « ensacher » pour se retrouver bien malgré elle sur un bateau d’animaux pirates bien décidés (ô stupeur !) à ne pas laisser une FILLE (quelle horreur !) contaminer leur équipe jusqu’alors 100% et exclusivement testostéronée (les FILLES ne peuvent pas être PIRATES !). Mais elle est maline la petite Mabel et, comme la suite nous le confirmera, elle a plus d’un tour dans son sac !
Elle échappera donc au supplice de la planche savonnée et intègrera l’équipage (de bras cassés) de l’Asticot Férosse afin de les aider, grâce à ses compétences orthographiques (pas toujours probantes, voire même plutôt aléatoires mais comme les pirates ne savent pas lire, ça passe !), à tenter de découvrir un trésor caché, terriblement convoité par leur plus que sanguinaire et impitoyable chef aux canines baveuses et tranchantes.
« Je suis Mabel Jones et je n’ai peur de rien ! » D’énigmes redoutables en terrifiants affrontements, la petite Mabel saura, par la ruse et le courage, gagner le respect, la confiance et l’amitié des pirates et qui sait, peut-être trouver la meilleure issue qui soit à cette fantastique et improbable aventure…
Un texte drôlissime (avec des interventions surprenantes du narrateur lui-même), des jeux de typographies sautillants et des illustrations au trait de crayon noir superbes et enlevées, ce roman d’aventures pour filles ET garçons (n’en déplaise aux amateurs de bleu et rose bien séparés) vous ravira votre souffle et votre sommeil ! Un vrai régal !
 
Les IMPROBABLES AVENTURES de MABEL JONES
de Will Mabbitt – illustré par Ross Collins
éditions Nathan, à paraître le 14 avril 2016

Eric Simard – Mini-Syros Soon

Pour les premières lectures à partir de 8 ans, laissez-vous toucher par la sensibilité des romans futuristes et profonds d’Eric Simard.
Bourré d’humour, « Robot mais pas trop » vous harponnera pourtant en plein cœur même si vous sentiez le coup venir. Et « L’enfaon », – un texte d’une grande force et d’une immense poésie -, rêveur, doux, nous parle merveilleusement bien de la différence.
Collection « Des histoires de futurs » chez Mini-Syros Soon (à 3 €, c’est presque donné !).

Simard_EnfaonSimard_Robot Simard_RobySimard_Aigle